66 réflexions sur « Commentaires »

  1. J’ai connu depuis 2002, avec une grande joie OKC en France, au Portugal et à Bruxelles lors d’enseignements de sagesse bouddhiste donnés par de grands érudits qui contribuent ainsi, depuis de nombreuses années au bien-être et à la connaissance spirituelle des êtres. Les personnes qui y vivent sont respectueuses et en recherche de tout occasion pour pouvoir se transformer et devenir meilleur. En tant qu’éducatrice et professeur, j’ai constaté que les enfants vivant en France étaient bien scolarisés et heureux de vivre dans cette belle nature, portés par une pédagogie et une éducation basés sur le respect et la coopération, ceux-ci recevaient des indications claires, pleines de bon sens et de droiture et non une éducation laxiste comme nous rencontrons actuellement trop souvent qui, le savons-nous, engendrent des problèmes de structuration et de socialisation. Je soutiens de tout cœur la communauté et le responsable de celle-ci et les remercie d’avoir pu montrer une autre manière de vivre basée sur la richesse humaine et spirituelle et en faire, encore actuellement, profiter les autres.

  2. Je n’ai pas grand chose à ajouter à tout ce qui a été dit..
    J’ai passé toute mon enfance à Nyima Dzong et j’en garde de merveilleux souvenirs !

    Je soutiens entièrement la communauté Ogyen Kunzang choling et Lama Kunzang près de qui je vis actuellement
    Vive le Québec libre!

  3. Dans cet Univers, ce Monde, cette Région, je pense que j’ai eu la chance de naître dans une famille où l’on m’a appris à appréhender les situations d’une manière courageuse et responsable.Responsable de quoi?De ce qui arrivait à chaque instant, tout simplement.
    Comment?En respectant une distance, qui me permettait de faire face, seule, à mes difficultés, pour que j’apprenne vite les aléas de la vie sur terre.
    Même si cela me semblait souvent bien difficile, bien plus tard, étrangement, j’en ai retiré une sorte de force joyeuse .
    Lorsque je suis partie pour vivre de mes propres ailes, je ne trouvais nulle part des valeurs qui correspondaient à mon fort intérieur.
    Alors que je croisai, ce groupe de personne qui forme la Ogyen Kunzang Choling et son centre, avec un grand élan et un Bonheur Réel, je pris la décision de vivre dans ce centre et de participer à la vie communautaire, afin d’expérimenter la mise en pratique directe et au quotidien, les Belles Valeurs de cette philosophie qu’est le Bouddhisme. Enfin j’ai trouvé un espace où ma vie en cours pouvait se déployer en toute cohérence avec mon bon vouloir. C’est quelque chose que l’on porte au fond de soi depuis la petite enfance, une fragile et tendre Lumière que l’on essaie de préserver au delà de toute intervention.
    Bien sûr que lorsque l’Honneur de donner la Vie à un enfant s’est présentée, j’ai souhaité ardemment qu’il puisse apprendre les Valeurs d’un monde à multi-facettes , dans un endroit où le Bouddhisme offre la possibilité d’expérimenter toutes sortes de valeurs essentielles à l’existence, comme la patience, le partage, le respect de la Nature, les activités ludiques et communautaires et aussi la façon de gérer des liens avec ses parents; Tout cela, en résonance avec d’autres enfants.
    Je voulais vraiment cette éducation pour mon enfant en alternative avec mes visites au Château de Soleils et les siennes à Bruxelles.
    Je pense qu’il faut toujours agir en se posant la question « est il possible qu’un jour dans le futur, j’en vienne à regretter mon choix? »
    Goutte à goutte, mon expérience dans le groupe d’êtres que représente Ogyen Kunzang Choling, m’apporte toujours la même joie de vivre que lors de mes premiers pas dans ce centre.

  4. Ma compagne et moi nous connaissons la société Tara depuis de longues années.
    Rossana y a travaillé et moi j’y travaille toujours. Notre gratitude est grande envers tous les membres
    de Tara: leur gentillesse généreuse nous a soutenus et enrichis pendant tout ce temps dans notre vie quotidienne.
    L’organisation et les conditions de travail chez Tara nous ont permis de vivre,mais surtout de croire en la profonde
    bonté des humains et de développer une confiance dans un avenir harmonieux.

  5. Quoiqu’il arrive je garderai une confiance inébranlable dans cette communauté chaleureuse, authentique et pour moi au dessus de tout soupçon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.