66 réflexions sur « Commentaires »

  1. Depuis plusieurs années, je suis les enseignements du centre OKC et ceux de Rui Lamten. J’ai également participé à plusieurs retraites. J’ai toujours été intéressée par le bouddhisme et outre les nombreuses lectures , ce qui me « touche au plus profond » est la rencontre avec les membres de la communauté, la haute valeur des enseignements, le respect de la vie, la dignité qui en ressort.

  2. Dans les années 70, j’étais un jeune déprimé et mal dans sa peau. La rencontre avec le bouddhisme m´a profondément aidé. J’ai eu la chance d’aller vivre a Nyima Dzong -Chateau Soleils.Jamais je n’aurais assez de reconnaissance vis-a-vis de Ogyen Kunzang Choling. Ces années passées
    a Chateau Soleils ont illuminés toute ma vie et laissés une profonde empreinte dans mon coeur.La rencontre avec les grands Maitres du Bouddhisme c’ était comme trouver une source fraîche dans le désert.J’avais trouvé un sens a ma vie.
    Quand je me relis je trouve mes mots bien fades pour exprimer toute la chaleur humaine et la coherence de Ogyen Kunzang Choling

  3. Suite à mon intérêt pour toutes les cultures et philosophies, j’ai eu la chance, vers 2005, de découvrir le centre bouddhiste Ogyen Kunzang Chöling à Bruxelles. Ce lieu ouvert, où se tiennent de multiples activités (cours de yoga, enseignements philosophiques et conférences), offre également un magasin de produits naturels et un restaurant de cuisine végétarienne très prisés par les personnes soucieuses d’une bonne hygiène de vie.
    J’ai toujours été impressionnée par la propreté, la correction, la bonne organisation et le respect d’autrui en toutes occasions. Jamais, au cours de ces dix années, n’ais-je pu constater le moindre faux-pas chez ses membres, que ce soit sur le plan relationnel, sur le plan financier, ou dans l’expression de leurs enseignements. Au contraire, je peux témoigner d’un comportement irréprochable, d’un enseignement positif, d’un souci du travail bien fait et d’une grande générosité de cœur. Toutes les personnes que j’y ai vues ont toujours fait preuve d’une attitude positive, réservée et exemplaire, permettant à tout un chacun de découvrir par soi-même les vraies valeurs universelles afin de les mettre en avant pour progresser vers un monde meilleur pour tous.
    Je suis confiante et je crois que justice sera faite de manière à rétablir la vérité et à laisser place au droit de vivre autrement et dans le respect du choix de chaque être humain, à une époque où nous vivons dans un monde globalisé.

  4. je remercie la communauté okc de m’avoir permis d’exercer l’art de guérir dans une ambiance sereine et propice à la réflexion

  5. Nyima Dzong est un de ces endroits qu’on voudrait éternel.
    Je n’y habite plus depuis des années, mais je le porte encore dans mon coeur comme un trésor précieux. Il ne se passe pas un jour sans que je pense à Nyima Dzong et à tous ceux qui y sont liés, qui sont comme une deuxième famille.
    L’enseignement que j’y ai reçu, a construit les bases de ce qui remplit ma vie aujourd’hui.
    Lorsque je pense à Ogyen Kunzang Choling et aux maîtres qui y ont enseigné et qui y enseignent encore aujourd’hui, un seul sentiment: la gratitude.

Répondre à Vick Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.