64 réflexions au sujet de « Commentaires »

  1. Je suis arrivée chez Ogyen Choling en été 1975 avec ma valise et mes bagages pleins de souffrance, d’émotions, ne parvenant pas à m’adapter à la société dans laquelle j’étais née et telle qu’on proposait de vivre. N’arrivant pas à assimiler non plus la religion catholique à laquelle ma mère voulait me convertir, je cherchais désespérement un sens à la vie que je ne trouvais pas ailleurs. Jusqu’au jour où un livre de Sagesse tibétaine me tomba dans les mains et là je ressentis aussitôt un déclic et me mis à rechercher ces Maîtres de Sagesse. Et cette recherche aboutit au Centre d’Ogyen Choling. Grande fut ma joie de les retrouver, de les rencontrer et d’avoir pu recevoir les réponses que je cherchais depuis toujours. Je ne peux que leur être reconnaissante de leur patience, leur bonté, leur compassion à mon égard. Ils ont vraiment le don d’inspirer les êtres humains à s’améliorer et à retrouver force et courage en eux-mêmes. Je leur souhaite de nous enseigner encore et encore pendant de très longues années.

    Quand je contemple aujourd’hui tout ce que l’étude de la philosophie bouddhiste peut offrir dans la vie de tous les jours par rapport à ce que la société d’aujourd’hui peut offrir, je n’hésite pas une seconde. D’un côté une attitude humaine, non dualiste, compassionnée attentive à la souffrance d’autrui, une volition d’aider les êtres à voir plus clair en eux-mêmes et à se voir tels qu’ils sont…. et d’un autre côté une société basée sur la peur, sur la haine sur les rapports de force, le mensonge, la manipulation. Et c’est alors que l’insoutenabilité de la souffrance humaine fait jaillir dans mon coeur une compassion infinie et me fait sentir UN avec tous les êtres humains de toute nationalité.
    Et enfin pour terminer, je voulais simplement dire que je ne me suis jamais sentie une fonctionnaire du divin ou une employée du Dharma, Dieu merci !

  2. Les raisons de cette longue et fastidieuse procédure sont probablement la peur comme pour tout gouvernement de voir entamé son très illusoire contrôle, de se justifier un certain rôle, d’employer de nombreux bureaucrates (en nombre grandissant dans nos sociétés), bref rien de bien sérieux ni de quoi s’inquiéter sinon d’avoir à perdre du temps et de l’énergie.
    Tout ceci ne pourra que continuer à renforcer l’attitude altruiste et généreuse de tous les membres et proches de Ogyen Kunzang Choling.
    Bien que ne vivant pas en Europe en ce moment je garde ainsi que mes enfants des liens étroits et très précieux avec mes amis, partageant les mêmes idées de simplicité, d’ harmonie, de communication dans un monde suragité en quête de paix et d’équilibre.
    Je nous souhaite a tous de continuer a œuvrer pour cette paix et cette harmonie.
    En toute amitie
    Christian Giordano

  3. Depuis plus de dix ans, je fréquente régulièrement le centre Ogyen Kunzang Choling. Les enseignements y sont tout aussi rigoureux que dans les autres centres bouddhistes. C’est un lieu important pour ceux qui recherchent un soutien dans leur pratique spirituelle, méditative. J’y ai toujours trouvé des réponses justes à mes questions. La communauté et l’esprit dans lequel elle évolue ont été d’un grand soutien moral dans des moments éprouvants. J’y trouve des gens intelligents, ouverts, tolérants et absolument engagés dans leur voie spirituelle. J’envisage d’ailleurs de rejoindre la communauté.

  4. Dans ce monde hallucinant, j’ai poussé un jour la porte d’un havre de paix, d’amour et d’intelligence du coeur!! C’est grâce à Ogyen Kunzang Chöling que j’ai eu l’opportunité de rencontrer des « Etres remarquables » qui y ont transmis et transmettent encore aujourd’hui ces Enseignements du Bouddhisme Tibétain si inspirants!!
    Leur bienveillance, leur humanité, leur joie et humour ne peuvent rendre indifférents…Leur exemple me stimule et m’enseigne chaque jour à regarder le monde avec des yeux plus altruistes..
    Si des êtres malveillants ont mal interprêté et tant critiqué le travail si sincère et désinteressé de cette communauté, je regrette leur ignorance car je soutiens la OKC inconditionellement!
    Sincèrement
    Béatrice Deleu

  5. Merci OKC d’aider les gens à devenir meilleurs et plus humains, ayant plus d’amour et de compassion pour tous les êtres. J’ai eu la chance de vous rencontrer et de recevoir les nobles enseignements de maîtres respectés, sages et aimants. Une communauté comme la votre, dont l’objectif n’est pas la réussite matérielle mais le fait de se consacrer à la pratique du dharma et d’aider tous ceux qui aspirent à devenir de meilleurs êtres humains, est une trouvaille. Je finis ce message comme je l’ai commencé, en exprimant ma reconnaissant pour tout ce que vous m’avez offert et m’offrez encore.
    Amicalement,
    Carmo Marques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *